Good books to read Maths Unwrapped recrutement

Download kindle Fleur en fiole d'or : Jin Ping Mei cihua, tome 1 – Clinback.co

Allusion Trois Des Principaux Personnages F Minins, Le Titre Voque Aussi Bien La Luxure, Le Poison Et La Corruption En Cent Chapitres, Ce Roman Noir Porte Un Degr Jamais Vu La D Nonciation Des M Urs D Une Soci T Rong E D Hypocrisie Autour D Un Parvenu Sans Scrupules Et Sans Frein Dans La Recherche Des Jouissances, L Int R T Se Porte Sur Le Monde Des Femmes, D Peintes Sans Voile Et Sans Indulgence, Mais Non Sans Compassion Mentionn E D S La Fin Du XVI Si Cle, L Uvre N Est Connue Que Par Deux Versions Du D But Du Si Cle Suivant Hautement Appr Ci E Des Connaisseurs Lettr S, Elle N Aura Cess D Tre Proscrite Quoique Reconnue Comme Le Plus Moderne Des Quatre Chefs D Uvre De La Litt Rature Romanesque Chinoise Ancienne Andr L Vy Un classique de la litt rature chinoise, personnages poignants et traduction soign e. Ce roman chinois classique, cons quent deux tomes en collection Folio, environ 2300 pages et quelques 400 de notes permet de p n trer quelque peu les moeurs de la soci t chinoise crit au d but du XVI me si cle et cens rapporter des v nements situ s au d but du XII me si cle, il d voile surtout cruaut , cynisme, jeux de jalousies et corruption qui y r gnaient, ce qui n a pas d tre le propre d une poque limit eBien que ce roman soit licencieux le h ros masculin qui dispose, outre son pouse principale, de plusieurs concubines, multiplie les aventures ext rieures, tant avec des courtisanes qu avec les pouses de ses commis ou serviteurs, voire lutine quelque ph be de sa maison , la description d bats sexuels, le plus souvent l aide d expressions po tiques ou imag es, mais aussi plus crues notamment dans le second tome, ne fait l objet que d pisodiques passages alors que la description minutieuse de banquets et autres collations prend la plus grande place de la narration En visite au Vi tnam demeur un mill naire sous domination chinoise j ai pu mesurer la permanence de la coutume de servir de multiples plats tous en m me temps j ai assist de m me des s ances de pri res bouddhistes et d offrandes telles que d crites dans le roman.M a frapp particuli rement cette tonnante coexistence d une politesse ext rieure tr s codifi e nombre et forme de r v rences, cadeaux que l on se doit de refuser d abord avant de les accepter pour ne pas humilier celui qui les fait, etc et d une violence que celle l dissimule, entre ma tre ou ma tresse, certaines femmes se montrant particuli rement f roces et serviteurs, servantes ou esclaves L acceptation de cadeaux faisant de vous un oblig , vous voici dans l obligation de satisfaire la demande qui a justifi le don Et le criminel, mais qui poss de la relation utile, d obtenir que l on poursuive, batte et exile l innocent Le roman est ainsi le r cit d une corruption g n ralis e s appuyant sur des relations de familles ou clans.Si n intervient pas de Commandeur pour pr cipiter en enfer le Don Juan qui joue le premier r le du livre riche commer ant pr f rant ses aventures amoureuses la tenue de sa maison, nomm mandarin par protection ce qui lui permet de rendre la justice sa fa on , son d c s, dans des circonstances savoureuses, conduit la dissolution progressive de sa maison, engloutissant la plupart de ses pouses.Les religieux et nonnes, bouddhistes comme tao stes, ne sont pas pargn s par le roman qui met constamment en garde contre leur lubricit et leur d voiement Il existe heureusement aussi dans le roman personnes droites et religieux pieux et sagesJ ai appr ci particuli rement le m lange intime et permanent entre v nements romanesques et textes po tiques Ainsi chacun des cent chapitres est pr c d g n ralement d un huitain, le texte est maill de po mes qui commentent l action ou la situation, les paroles des chansons qui accompagnent les banquets sont fr quemment transcrites En outre les interventions des personnages font le plus souvent appel des dictons qui font r f rence la mythologie ou l histoire ancienne chinoises Je ne vois pas d quivalent dans la litt rature fran aise, de m me poque ou plus r cente.Au total une lecture agr able qui m a passionn de bout en bout Quand j ai lu ce roman, il n en existait qu une version abr g e nomm e King Ping Mei mais depuis, les choses ont chang D abord dans l criture chinoise pour laquelle le monde a enfin trouv un mode d criture unique, ensuite pour la version compl te de ce roman dans la collection de la Pl iade.Grosso modo ce sont les aventures d un mari avec ses trois pouses et diverses autres entremetteuses concubines, prostitu es le tout dans un r alisme prononc C est cependant un excellent roman malgr sa cruaut on y voit un homme le mari se d battre dans d innombrables probl mes non seulement li s aux femmes mais au pouvoir Roman de m urs licencieux d un auteur anonyme donc, mais tonnant.